Résolutions – Resolutions

church sign hurt« Veillez et priez, afin que vous ne tombiez pas dans la tentation. L’esprit est bien disposé, mais la chair est faible. » – Mark 14:28

Récemment, une église dans ma rue posa ce signe en face de leur bâtiment: « Que vos troubles soient aussi courts que vos résolutions de nouvelle année! »
Cela me rendu très triste. Il est vrai que nos résolutions n’aboutissent pas toujours. Mais voulons-nous que ces échecs définissent nos vies? Ne pas être capable de changer pour le meilleur et de surmonter nos obstacles? Jésus affirma que la chair est faible, mais il ne dit jamais d’abandonner!
Au contraire, Il encouragea ses disciples à veiller et prier! A combattre!
Les disciples étaient bien disposés, mais lorsque le test survint, ils agirent dans la chair. Tristes sur leur propre sort (Luc 22:45) ils manquèrent de prier pour Christ a l’heure où Il en avait le plus besoin, pendant l’heure de la puissance des ténèbres (Luc 22:53). Agissant dans la chair, ils s’endormirent, firent une petite escarmouche charnelle en coupant l’oreille d’un soldat, et partirent en courant comme des trouillards.
De son cote, Jésus montrait un parfait exemple: veillant sur eux-mêmes durant son combat le plus rude, et priant avec tellement de zèle que de grosses gouttes de sang couvrirent son visage.
Jésus était-il résolu d’accomplir la volonté de Dieu? A la mort.
Eventuellement, les disciples apprendraient à discerner le vrai combat à faire face. Pas un combat terrestre ne gagne en coupant des oreilles, mais un combat spirituel qui est accompli en veillant et priant. A la fin, les onze donneraient leur tout pour leur Sauveur, fortifie par Son Esprit.
S’Il vit réellement en nous, quelle sortes de résolutions sommes-nous prêts à suivre? Je ne veux pas mourir ayant souhaité accomplir de belles choses, mais couronne d’une couronne de gloire montrant à quel point notre Dieu est merveilleux et puissant !

« Watch and pray, that you may not fall into temptation. The spirit is indeed willing, but the flesh is weak » – Mark 14:28

Recently a church in my neighborhood put the sign in front of their building « May your troubles be as short as your new year resolutions »
This made me really sad. It is true that our resolutions don’t always go through. But should this be how the life of a believer be identified with? To be incapable of changing and overcoming our obstacles? Jesus said that the flesh was weak, but He never said to give up!
On the contrary, He encouraged them to watch and pray! To fight!
The disciples were willing, they even said earlier they would die for Jesus. But when the test came, they acted in the flesh. Sorrowful for themselves (Luke 22:45), they failed to pray for Christ in the hour of his greatest need, in the hour of the power of darkness (Luke 22:53). Acting in the flesh, the fell asleep, put up a short earthly fight by cutting one’s ear, and then ran away like cowards.
On His side, Jesus was showing them the perfect example: watching for them, and praying so hard that great drops of blood drained His face.
Was Jesus resolved to accomplish the Father’s will? To the death.
Eventually, the disciples learned to discern what was the true battle that they needed to fight. Not an earthly one won by cutting people’s ears, but a spiritual one that is fought through watching and praying. Eventually, the eleven of them would go all the way for their Savior, empowered by His Spirit.
If He truly lives in us, what kind of resolutions are we willing to live by? I don’t want to die having been willing to accomplish much, but with a crown of glory showing how beautiful and powerful our God is!

Notre Pain Quotidien – Our Daily Bread

Daily Bread« Donne-nous aujourd’hui notre pain quotidien » – Matthieu 6:11

Est-ce là une prière quotidienne, ou simplement une prière pour les temps difficiles ? Trop souvent, on attend au dernier moment pour prier pour cette provision, lorsque le compte en banque s’approche de zéro ou que des factures inétendues apparaissent. Et pourtant, Jésus nous encourage de prier pour notre pain quotidien.

 Mais pourquoi prier pour ce qu’on a déjà ?

En lisant ce verset cette semaine, je fus convaincu de mon manque de compréhension de la provision divine. Et si Dieu voulait me bénir au-delà de mes attentes d’aujourd’hui ?

Après avoir prié, je partis au travail jeudi, pour donner des cours de piano. En matinée, une famille avait mis de côtés trois sacs de vêtements pour enfant pour nous les donner. En après-midi, une mère d’un de mes étudiants rempli ma voiture de jouets pour enfants, certains dont nous avions cherchez dans des brocantes et ventes de garages pendant plusieurs mois. Le soir, je reçu l’appel d’un ami : « Philippe, j’ai vu que tu avais besoin d’un sofa, et j’en ai trouvé un parfait pour toi. Je te l’amène demain ! »

Aurais-je pu payer pour recevoir ces choses en les payant ? Peut-être. Mais la saveur de ces cadeaux est plus spéciale. Dieu voulait m’encourager d’une leçon. Si Jésus nous enseigna à prier de cette manière, c’est parce qu’Il compte nous bénir uniquement chaque jour ! Prier pour notre pain quotidien, c’est simplement donner une excuse à Dieu pour nous surprendre et nous bénir.

Le pain cuit au ciel a bien meilleur goût que celui qu’on se fait chaque jour !

« Give us this day our daily bread » – Matthew 6:11

Is this a daily prayer, or simply a prayer for difficult times? Too often, we wait until the last moment to pray for provision, when the bank account is sinking and unexpected bills show up. And yet, Jesus encouraged to pray for our daily bread.

But why should we pray for what we already have?

As I read this verse this week, I became convicted of my lack of understand of divine provision. What if God wanted to bless me beyond my expectations today?

After praying, I went off to work on Thursday, to give piano lessons. In the morning, a family had set aside three bags of children’s clothes for us. In the afternoon, the mother of one of my students packed my car with toys, some of which we had been looking at thrift stores and garage sales for several months. In the evening, I received a phone call: “Philippe, I saw you needed a sofa, and I have the perfect one for you. I’ll bring it tomorrow!”

Could I have received these things by paying for them? Maybe. But the flavor of the gifts would have been different. God wanted to teach me a lesson. If Jesus taught us to pray in this manner, it is because He is willing to bless us uniquely every day! To pray for our daily bread is simply to give God an excuse to surprise us and to bless us.

Bread baked in heaven is so much better than the one we make ourselves!