Histoire Glorieuse – Glorious Story

Grand Canyon - blue

.

« Les cieux racontent la gloire de Dieu, Et l’étendue manifeste l’œuvre de ses mains. » – Psaume 19 :2

Les cieux ont beaucoup à nous dire. Les étoiles témoignent de la puissance de Dieu et de Sa grandeur, le soleil nous révèle Sa lumière, les couleurs nous décrivent Son goût de l’esthétique, les nuages nous montrent Son amour pour la diversité et Son sens de l’humour, la pluie nous rappelle qu’Il est souverain et fidèle ; les cieux nous parlent de Sa paix, de Sa passion pour la perfection, de Sa douceur et même de Sa colère.

En effet, le mot hébreu traduit par « raconter » vient de la même racine que les mots « livre » ou « rouleau. » La gloire de Dieu que nous voyons dans la nature est bien plus qu’une image fixe. C’est une histoire qui se développe, un rouleau qui se déroule, narrant les surprises majestueuses de Dieu en détails, splendeurs et retournements de situations.

L’histoire de la création est une belle histoire, et une histoire glorieuse. Cependant, il ne fallut que quelques pages des Ecritures pour la raconter. En revanche, l’histoire décrivant le cœur et les intentions de Dieu envers l’humanité en comptent des centaines. Le reflet de beauté divine réservée pour l’homme surpasse de loin la gloire en spectacle dans le reste de la création. L’histoire de la création est une histoire magnifique, mais elle demeure trop courte pour nous décrire convenablement l’immensité de gloire destinée aux enfants de Dieu. Pour cela, plus de temps est requis, avec plus d’histoires, et plus de merveilles. Ainsi l’homme aura besoin de l’Histoire. Et de la Bible.

« La loi de l’Éternel est parfaite, elle restaure l’âme; Le témoignage de l’Éternel est véritable, il rend sage l’ignorant. Les ordonnances de l’Éternel sont droites, elles réjouissent le coeur; Les commandements de l’Éternel sont purs, ils éclairent les yeux. La crainte de l’Éternel est pure, elle subsiste à toujours; Les jugements de l’Éternel sont vrais, ils sont tous justes. Ils sont plus précieux que l’or, que beaucoup d’or fin; Ils sont plus doux que le miel, que celui qui coule des rayons. » – Psaume 19 :8-11

“The heavens declare the glory of God, and the sky above proclaims his handiwork.” Psalm 19:1

The heavens have a lot to tell. The stars recount the might of God and His greatness, the sun reveals His light, colors tell about His taste for beauty, the clouds show His love for diversity and His sense of humor, the rain reminds of His sovereignty and of His faithfulness; in it can perceived His peace, His passion for perfection, His softness and even His wrath and anger.

In fact, the Hebrew word translated as “declare” in this passage means to tell or recount, finding its original root in the word “book” or “scroll.” The glory that we see in nature is not simply one of a fixed picture. It is a story, which develops, unfolds, and narrates majestic surprises, details, splendors and turn of events.

The story of creation is a beautiful and truly glorious one. Yet it only took a few pages of Scripture to narrate its content. On the other side, the story of God’s reaching out to mankind counts hundreds of pages. The reflection of God’s beauty in man is far greater than the other wonders of the first week of the world; the measure of glory that God reserves for man surpasses by far the glory displayed in the rest of creation. The story of creation is a magnificent one, but it is too short to show us the immensity of glory in weight and richness that God has prepared for His children. To achieve this more time is required, with more stories and more wonders. Man will need History. And the Bible.

“The law of the LORD is perfect, reviving the soul; the testimony of the LORD is sure, making wise the simple; the precepts of the LORD are right, rejoicing the heart; the commandment of the LORD is pure, enlightening the eyes; the fear of the LORD is clean, enduring forever; the rules of the LORD are true, and righteous altogether. More to be desired are they than gold, even much fine gold; sweeter also than honey and drippings of the honeycomb!” – Psalm 19:7-10

Thèse – Thesis : A Biblical Theology of the Glory of God

Thesis work at TMS Library

C’est fait! Par la grâce de Dieu j’ai pu finir ma thèse sur la gloire de Dieu la semaine dernière. Dieu est bon. Cette étude a été une grande bénédiction. En effet, on utilise le mot « gloire » constamment sans réellement réaliser ce que cela veut dire. Le but de ma thèse fut de définir la gloire de Dieu à partir de la Bible, en prouvant que Dieu révèle Sa Gloire de manière a être connu personnellement, et non pas comme une expression de Sa nature transcendante. L’évidence biblique montre en effet que notre Dieu glorieux ne désire pas être distant de Ses créatures, mais qu’Il aime partager Sa gloire, en la faisant refléter sur les croyants.

La gloire de Dieu peut-elle vraiment être connue, ou est-elle transcendante ? La gloire de Dieu est sans doute un des plus importants concepts de la Bible. De la création à la nouvelle création, elle sature les pages des Testaments. La terminologie liée à la gloire de Dieu est aussi utilisée abondamment dans a littérature théologique et dévotionnelle chrétienne et juive. L’utilisation variée de la terminologie sur la gloire de Dieu a créé avec le temps beaucoup de confusion sur le sujet, surtout en termes de compréhensibilité. Dans cette thèse, je prouve que la gloire de Dieu n’est pas une réalité distante et ésotérique, mais est approchable, connaissable et immanente, en particulier au travers de la révélation de Jésus Christ.

A cause de l’ambigüité associée avec la gloire de Dieu, le but de cette thèse est de donner une théologie biblique sur le sujet, en commençant par l’étude des termes bibliques principaux, afin de discerner les aspects principaux de la gloire de Dieu dans les Ecritures. Nous avons ainsi étudié les synonymes principaux du mot « gloire » en hébreu avant de regardant au terme principal de l’Ancien Testament « kabod » et celui principal du Nouveau Testament, « doxa. »  Suite à l’étude tes termes bibliques  nous avons cherché à définir le terme extra-biblique « Shékinah, » qui se montre comme un synonyme inapproprié pour le terme hébreu « kabod, » en particulier dans le contexte de son utilisation rabbinique.

Suite à notre introduction nous avons regardé à deux des passages les plus développés sur le sujet, dans les deux testaments,  pour voir comment nos conclusions préliminaires pouvaient nous aider à mieux comprendre des textes révélant la gloire de Dieu. Ainsi nous nous sommes tournés vers Exode 33 :12-34 :35 et Jean 1 :1-18, révélant huit critères principaux sur la gloire de Dieu démontrés au travers de Yahvé et de Jésus-Christ. Nous avons étudié la gloire royale de Dieu, Sa gloire lumineuse, Sa gloire essentielle (ou personnelle), Sa gloire révélatrice, Sa gloire digne de louange, Sa gloire messianique et Sa gloire eschatologique.

Ainsi nous avons défini la gloire de Dieu comme la révélation continuellement croissante de Sa Personne et de Ses plans, montrée au travers de Sa Parole, de Ses œuvres et Sa Présence ressentie, qui appelle le receveur à la réflexion et à l’unité, et qui déclare la bonté incomparable de Dieu, Sa beauté et Sa louange en tant que Roi, Sauveur, Juge et Créateur, et la réputation sans égale attachée à son nom.

Ci-dessous ma thèse en entier et en anglais. J’espère que cette lecture vous sera enrichissante !

UPDATE: ma thèse n’est plus disponible gratuitement sur internet, puisqu’elle va bientôt être publiée par LOGOS.


It’s done ! By God’s grace I was able to finish my thesis on the glory of God last week. God is good. This study was a great blessing to my soul. Indeed, we use the word “glory”’ all the time without truly realizing the implications of the term. The goal of my thesis was give a biblical definition of God’s glory and to prove that when God reveals His glory He does so to be known personally, and not as an expression of His transcendent nature. The biblical evidence shows that our glorious God does not desire to be distant from His creatures, but that He loves to share His glory, by reflecting it on the believers.

Can God’s glory truly be understood and known, or is it transcendent? God’s glory is without doubt one of the most important concepts of the Bible. From creation to new creation, it saturates the pages of both testaments. Terminology relating to God’s glory is also commonly employed in theological and devotional discussions by both Jews and Christians. This wide-ranging usage of glory terminology, in time, has generated confusion on the subject, especially in regard to its comprehensibility. In our thesis we proved that God’s glory is not a distant, confusing and esoteric reality, but is approachable, knowable, applicable, and immanent, especially through the revelation of Jesus Christ.

Because of the ambiguity that is associated with God’s glory, the aim of this thesis is to provide a biblical theology of the subject, beginning with a study of key biblical terms, to discern the principle aspects of God’s glory in Scriptures. We thus look at the main synonyms of “glory” in Hebrew before specifically looking at kabod, the main term used for God’s glory in the Old Testament, and doxa, the principal one used in the New Testament. Following the study of biblical terms we look at the extra-biblical definition of Shekinah, which proves to be an unfitting synonym of the Hebrew kabod, especially in the context of its rabbinical usage.

Following our introduction, we then turn to two of the most comprehensive passages of Scripture in relation to the subject, in both testaments, and see how our theological foundation can be applied to give insight into the exegesis of the pericopes. Thus we cover Exodus 33:12–34:35 and John 1:1–18, unfolding the eight major characteristics of the glory of God retrieved from our introductory study, in both the revelation of Yahweh and in that of the Person of Jesus Christ. We look at God’s kingly glory, God’s beaming gory, God’s essential glory, God’s revelatory glory, God’s praise-worthy glory, God’s messianic glory, God’s participatory glory and God’s eschatological glory.

Thus we define God’s glory as the ever-increasing revelation of His essence and purposes, displayed through His Word, His works and His felt-presence, which calls for the receiver’s unity and reflection, and tells of His incomparable goodness, beauty, and praise-worthiness as perfect King, Savior, Judge and Creator, and of the unequaled reputation attached to His name.

UPDATE: the thesis is no longer available on my website for free as it will shortly be published via LOGOS.